The Wicked Shit

Le premier forum français dédié a l'Horrorcore et tout l'univers qui entour cette musique .
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique : ICP (The great Milenko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Chronique : ICP (The great Milenko)   Dim 18 Avr - 20:44


Artiste:Insane clown posse
Sortie:25 juin 1997
Genre:Rap/Rock fusion

The great Milenko:
The great Milenko est l'album phare de Insane clown posse , c'est celui qui a battu tout les records et qui a également contribuer a construire l'empire underground "Psychopathic record" .
Vendu a près de 2 million d'exemplaires sans le soutien de la radio et de la télé , Insane clown posse réussit un exploit que peux de musiciens ont pus réaliser .
Pourtant l'album n'est peut être pas le meilleur effort du duo mais peut être le plus accessible , le groupe a fait appel a quelques légendes du Heavy Metal : Slash , Alice cooper et Ozzy Osbourne (pour les tournée) , un bon moyen d'unifier rappeur et metalhead qui a l'époque était déjà en concurrence au niveau des ventes .
Avec sa fanbase "juggalo" grandissante Insane clown posse était près a dominer le monde du Hip Hop indépendant .

Mon avis:
Je dois avouer qu'a la première écoute de l'album j'étais un peu déçu de ne pas découvrir de chanson sur cet album ou prèsque . L'intégralité des seize chansons ont largement fait le tour du net entant que clip officiel ou non (4 clip produit par le groupe : Halls of illusion, Hokus pokus , How many times, Piggy pie) et le reste qui s'est retrouvé dans des montage , il est vrais que "the great Milenko" n'est pas très surprenant .

Mais cependant "House of horror" est un joyaux musical et sonne vraiment "old school ICP" c'est a dire : du fun , du n'importe quoi et des gros mots ! Il y'a d'autre chanson que j'adore tel que "the neden game" ou "Hellalujah" qui sont plus des brulôts contre l'amérique moderne qu'autre chose mais on prend quand même plaisir a les écouter a multiples reprises !

Alors maintenant 13 ans après la sortie du cd que peut on dire ? Qu'il faudrait une collector de toute urgence , des inédits et remix et un petit dvd avec un live et des clips comme la plus pars des artistes ont fait .
Sinon cela reste un bon album , un must pour les Juggalo mais je vais contre l'avis de la plus pars des chronique du cd : NON ce n'est pas le meilleur cd d'Insane clown posse .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
LazyZombie



Messages : 560
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 30
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Chronique : ICP (The great Milenko)   Mar 4 Mai - 14:43

Razor a écrit:
Mais cependant "House of horror" est un joyaux musical et sonne vraiment "old school ICP" c'est a dire : du fun , du n'importe quoi et des gros mots !

Les gros mots ça fait partie intégrante du groupe depuis le début je pense lol entre les suck my dick, fuck off, we don't give a fuck, fuck you, bitch ass et le classique "mutha facko".


Citation :
Il y'a d'autre chanson que j'adore tel que "the neden game" ou "Hellalujah" qui sont plus des brulôts contre l'amérique moderne qu'autre chose mais on prend quand même plaisir a les écouter a multiples reprises !

The Neden Game est excellente mdr.


Leurs skits téléphoniques sont hilarants aussi. Laughing


C'est vrai que c'est un album très fun avec pas mal de chansons et de beats accrocheurs telles que "Hokus Pokus", "How many times?", "Under the moon", "What is a juggalo?", "Boogie woogie wu"...

Et le "Just like that", comme tu disais qui sonne bien rap des années 90 et l'excellent "Pass me by" qui est un peu l'alien de l'album.
J'avais lu dans une critique que le refrain de Pass me by serait peut-être une prévention contre l'enfer. On est en plein dans le Dark Carnival.

Citation :
We all gonna die. But i'm not gonna fry. Even though most never try, i'm not gonna let this pass me by, no.

Traduction: On va tous mourir. Mais je me ferai pas griller [en enfer]. Même si j'ai jamais essayé, je ne vais pas perdre cette opportunité, oh non!.

Il parle de ce qui se passe après la mort, et il ne veut pas rater cette opportunité qui est le paradis.

Il y a eu pas mal de messages cachés dans The Great Milenko, entre certaines chansons et des paroles enregistrées à l'envers.




Et c'est l'album qui dévoile "What is a juggalo?". A l'époque du Milenko, le mot Juggalo décrivait juste une personne marrante et attachante.

Maintenant et depuis quelques années, le Juggalo est devenu une personne réelle avec une culture et un mode de vie propre à lui. Avec les juggalettes bien sûr. Violent J a pas mal valoriser les juggalos en disant que c'est des personnes libres et ouvertes d'esprit et qui ne sont pas influençables. Qui ne suivent pas l'effet de masse et qui défendent leurs propres opinions. Qui ont aussi beaucoup d'imagination et un bon sens de l'humour.
Que ce n'est pas seulement des fans d'ICP, ils sont d'abord des êtres extraordinaires avant d'être des fans d'ICP.
Etre Juggalo est une façon de vivre.



Et il y a eu aussi la révolution de la Faygo dans The Great Milenko. Notamment dans "Pass me by" où ils disent, "no water, it's Faygo on tap".
ICP parlait souvent qu'ils aimaient bien boire de la Faygo, un soda pas cher. Et ce phénomène fut une révolution dans la communauté de Juggalos. Et un énorme coup de pub pour la boisson aussi.

Je pense que The Great Milenko est en grande partie un hymne pour Juggalos. Et une facette importante du Dark Carnival.



Sinon côté musique c'est assez cartoonesque et on dirait que toutes les chansons viennent de la nuit et de ses mystères.
C'est aussi comme tu disais, l'alliance entre le rock et le rap avec des invités comme Alice Cooper (qui a prêté sa voix dans l'intro) ou Slash qui donne de suite plus de charisme à l'album.
La venue des grandes pointures du Rock est pour moi plus symbolique qu'autre chose. Parce que l'album reste quand même très Hiphop et bien marrant!

Et ce live de Neden Game est particulièrement excellent Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orca8.deviantart.com/
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Re: Chronique : ICP (The great Milenko)   Mar 4 Mai - 17:00

Merci pour le live d'ICP , je pense que c'est le Hallowicked 2009 , t'ain si seulement je pouvais m'y rendre (je bosse la dessus en ce moment ).
Sinon pour le faygo , je sais pas je crois que tout a vraiment démarré avec the ringmaster , déjà dans les photo promo de Riddle box , ICP posaient avec des bouteilles .
Je pense que "The great milenko" a pas mal popularisé mais le faygo était déjà bien dans le mouvement .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
LazyZombie



Messages : 560
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 30
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Chronique : ICP (The great Milenko)   Mar 4 Mai - 18:27

Razor a écrit:
Sinon pour le faygo , je sais pas je crois que tout a vraiment démarré avec the ringmaster , déjà dans les photo promo de Riddle box , ICP posaient avec des bouteilles .
Je pense que "The great milenko" a pas mal popularisé mais le faygo était déjà bien dans le mouvement .

Peut-être que t'as raison! Je me suis pas assez penchée sur le Ringmaster.


Et le live c'est Hallowicked 2008 (pas 2009 ;p), at the Fillmore (San Francisco)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orca8.deviantart.com/
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Re: Chronique : ICP (The great Milenko)   Mar 4 Mai - 18:52

Mince 2008 avec les clown a drapeau , je croyais que ça venais de 2009 cette idée .
T'ain il a quand même bien grossit le big violent j
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
LazyZombie



Messages : 560
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 30
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Chronique : ICP (The great Milenko)   Mar 4 Mai - 18:56

yep, et il était énorme en 2007. Rien qu'à le voir dans le clip de "Think 4 Yourself" il prenait presque tout l'espace lol.
Mais il est aussi de grande taille, ça fait vraiment le type imposant, avec son envergure de catcheur en plus!


Dernière édition par LazyZombie le Mar 4 Mai - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orca8.deviantart.com/
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Re: Chronique : ICP (The great Milenko)   Mar 4 Mai - 18:58

Oui d'ailleurs c'est une des raisons pour les quels je n'aime pas se clip , c'est de la soupe , surtout a cause de "Lady Love" qui en plus de ressembler a diams en plus mince ne sert pas a grand chose a part faire "miss ladyyyy lovee" dans le refrain au cas ou on a oublié son blase en carton .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
Cha-U-Chaos



Messages : 38
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : France - 30 ans

MessageSujet: L'album de la révélation   Sam 29 Mai - 15:40

Pour moi qui ait découvert cet album à l'époque de sa sortie en 1997, je dois dire qu'il reste pour moi le meilleur, parce que c'est celui qui m'a fait connaître ICP. Ca reste l'album de la révélation d'un son totalement inconnu et nouveau. En tout cas à l'époque.
A noter qu' il était vendu en France avec une cassette vidéo (ben ouais, y avait pas encore de dvds :-) promotionnelle en édition limitée intitulée "Le Carnaval Noir d'Insane CLown Posse", qui était en fait un montage résumé du documentaire "Shockumentary". Et je dois dire qu'en la regardant, j'ai vraiment halluciné et je suis vraiment rentrée directement dans le vif du sujet et la philosophie du Dark Carnival... Ils avaient vraiment mis le paquet à ce moment-là pour promouvoir ICP en France. La même année : un single d'Hocus Pokus qui passait à la radio, un concert aux Transmusicales de Rennes, une interview et un poster dans Rocksound... bref, le luxe ! Et j'ai raté ce putain de concert alors que j'habitais à Rennes, je crois que je m'en remettrai jamais !

MCL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique : ICP (The great Milenko)   Aujourd'hui à 21:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique : ICP (The great Milenko)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chronique] Lonewolf "The Dark Crusade"
» TOXIC HOLOCAUST Chronique de l'archéologue du métal ...
» [T][P] 15.08.2007 : Six Flags Great Adventure
» Patrick Bonnifet "The Jojusong Project" 2010 (La Chronique)
» The Electric Prunes - Underground (1967)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Wicked Shit :: Horrorcore :: Psychopathic record-
Sauter vers: