The Wicked Shit

Le premier forum français dédié a l'Horrorcore et tout l'univers qui entour cette musique .
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Concert ICP à Londres le 10 novembre 2003

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
superballs



Messages : 351
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 34
Localisation : Lamballe (22)

MessageSujet: Concert ICP à Londres le 10 novembre 2003   Sam 22 Jan - 15:11

Hello tous,

Je fais des fouilles archéologiques.

voici quelques archives des 3 petits juggalos français au concert d'ICP à Londres le 10 novembre 2003.

C'était pour le Shangri-La Tour.

Photos prises par Ahmosis. J'en ai aussi mais elles sont moins bien.

3 juggalos présents : Ahmosis, Pierrojuggalo, superballs.
















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LazyZombie



Messages : 560
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 30
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Concert ICP à Londres le 10 novembre 2003   Sam 22 Jan - 17:34

Ah excellent!!
Coincidence est que je vais bientôt commencer la partie tournée européenne dans Behind the paint. Les gens, je viens juste d'engloutir 3 chapitres non-stop en une après midi, je vais être trop triste quand ça sera finit j'vous le dit!!

En tout cas ça avait l'air d'être une petite salle, tu savais combien vous étiez?
Je crois que ta soeur nous avait dit que la chaleur des Juggalos était au rendez vous quand vous étiez là bas, tu confirmes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orca8.deviantart.com/
superballs



Messages : 351
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 34
Localisation : Lamballe (22)

MessageSujet: Re: Concert ICP à Londres le 10 novembre 2003   Sam 22 Jan - 17:47

Les Juggalos étaient chauds bouillants même ! Combien ? moins de 2.000 je pense... La salle c'était Le Forum à Londres...

Le plus simple, c'est de poster mon report du concert que j'avais rédigé à chaud...



Report du concert d’Insane Clown Posse au Forum à Londres, le 10 novembre 2003


Quelques jours déjà ont passé depuis que le Dark Carnival s’est abattu sur Londres et je me dis sans cesse que pour rien au monde je ne regrette d’avoir suivi les ICP depuis 1997.
Par où commencer pour rédiger ce report ? Et dois-je vraiment raconter les moindres détails ? Je ne peux qu’essayer de retranscrire imparfaitement mes émotions et mes souvenirs.


ICP en Europe ?

Depuis plusieurs années, ICP annonçaient leur retour en Europe. L’été 2003, l’annonce officielle tant attendue apparaît enfin : la tournée du Shangri-La Tour passera en Europe. Aucune date n’est malheureusement prévue en France, ce qui en y réfléchissant n’est pas si étonnant que cela (Aucune date effectuée en France depuis les transmusicales de Rennes et le printemps de Bourges en 1997. Deux dates étaient prévues en 1998 à Paris et Strasbourg mais elles furent annulées par manque de public) . Dépités par les dernières productions d’ICP d’alors (Bizzar/bizaar et Shangri-la : The Wraith) et fauchés, la plupart des Juggalos français décident de ne pas se rendre à l’un des concerts. Au final, nous ne sommes que trois à avoir pu nous y rendre : Pierrojuggalo, Ahmosis et moi-même.


Préparation du voyage et départ

Nous avons rapidement décidé d’aller voir ICP lors du concert du 10 novembre à Londres étant donné que le 11 novembre est un jour férié en France (jusqu’à quelle nouvelle loi mensongère ?) et que le 10 novembre tombait un lundi. Enfin, il était plus facile pour nous de nous rendre à Londres. Le voyage nous a ainsi causé moins de désagréments pour nos boulots, nos études ou nos familles. Ahmosis s’est rendu dès le 9 novembre au soir à Londres. Quant à Pierro et votre rédacteur, nous devions nous rejoindre à Paris puis let’s go to London.
Le 10 novembre à 6h00 du matin, je me traîne donc à la gare de Rennes et me rend jusque Paris. Ayant rejoint Pierro à Montparnasse, nous nous rendons gare du Nord pour prendre un eurostar. Nous finissons par y monter après une fouille plus drastique que pour les deux petits vieux passés juste avant nous. Pour résumer, je dirais que cette matinée a été tout de même marquée par la présence plutôt désagréable de la sécurité et par leur attitude zélée à notre égard (obsession sécuritaire quand tu nous tiens…).



Arrivée à Londres

Nous arrivons enfin vers 12h00 (Je donne l’heure anglaise quand nous sommes en Grande-Bretagne et française quand nous sommes en France. Pour information, quand il est 12h00 en France, il est 11h00 en Grande-Bretagne.) à Londres. Comme prévu, nous retrouvons Ahmosis à Piccadilly Circus ainsi que les joies du métro londonien. Un petit tour à Tower Records et les trois french Juggalos partent à la recherche d’un hôtel (hé oui, on n’avait rien de vraiment prévu).
En chemin, nous rencontrons des Juggalos qui montent dans notre métro à Camden Town pour descendre à Kentish Town (la station d’après où se trouve la salle de concert). Là, en les voyant maquillés et si bruyants, tous vêtus de fringues ICP ou Psychopathic, on reste un peu pétrifiés. Il faut comprendre que c’est la première fois qu’on croise des Juggalos étrangers, de plus maquillés et en groupe (le Juggalo français est plutôt habitué à vivre sa passion musicale pour ICP en solitaire vu la dispersion et le petit nombre des Juggalos dans l’hexagone). L’un d’entre eux nous remarque à nos fringues ICP et tous viennent nous dire bonjour. On leur dit qu’on vient de France et ils trouvent ça génial. Ils nous montrent leurs tatouages (notamment une croix Dark Lotus qui s’étale sur tout le long du dos de l’un d’entre eux) et ils descendent du métro.
On part réserver l’hôtel et on finit par prendre le même qu’Ahmo la veille (20 livres la nuit et par personne mais ça reste bon marché pour Londres sauf que les chiottes dans la douche, c’est quand même fun).


Promenade à Camden Town

Il est 15h30 environ. Nos affaires enfin posées, nous partons nous promener à Camden Town (le quartier underground de Londres aussi nommée « petite Amsterdam » car les stupéfiants y sont largement tolérés, on y trouve également de tout niveau fringues ou musiques). Durant notre shopping, nous rencontrons plusieurs Juggalos (des maquillés dont deux en Twiztid avec dreadlocks et lentilles, et d’autres sans maquillages mais avec tee-shirts ou jerseys). Dans un magasin de fringues métal dans lequel hurle la chanteuse de My Ruin en fond sonore, Pierro me trouve Freedom is a state of mind de Corporate avenger d’occaz à 10 livres. Grande est ma joie ! On se promène et Pierro et Ahmo se procurent un peu d’herbe magique pour se détendre auprès d’un rastafari pépère derrière son échoppe.


Préparation à l’hôtel

Nous retournons à l’hôtel pour nous préparer pour le concert. La tension, présente en chacun d’entre nous depuis le début de la journée, monte ! L’heure du concert approche ! Je me sens de plus en plus fébrile et je réalise à peine ce qui arrive.
Nous nous maquillons dans la chambre que j’occupe avec Pierro. Tandis que mes deux compères goûtent leur acquisition, je me maquille en Dark Lotus. Puis, un peu comateux, mes deux camarades se maquillent à leur tour. L’heure passe vite et il est déjà 17h00. Je les aide pour aller plus vite (et pour éviter la catastrophe car les maquillages ne sont pas évident à réaliser sans entraînement) et voilà deux petits Violent J prêts pour le concert.
L’attente devant le Forum

Nous partons à pieds pour le Forum, la salle où le concert va finalement avoir lieu (Initialement prévu au Mean Fiddler, le concert a rapidement été complet et donc déplacé à l’Astoria puis finalement au Forum) . Les habitants du coin sont assez intrigués par notre look. Nous tombons enfin sur la salle. Déjà des Juggalos hurlent et attendent devant !
Il est près de 18h30, la salle est censée ouvrir à 19h00. Les membres de UKJuggalos.com se font entendre. Nous allons faire la queue le long des murs. La plupart des Juggalos sont maquillés. À ce moment, je me rends compte que tout ça est réel mais c’est comme dans un rêve. Malgré le froid (j’ai le nez qui coule sur le maquillage), nous poireautons près de 2h00 avant que la salle n’ouvre. Pendant l’attente James, un membre de UKJuggalos avec qui nous avions convenu de nous retrouver, nous rejoint. Il parle français alors on discute un moment puis on décide de se revoir dans la salle.
Moment mémorable, un Juggalo va alors sur la route, se défroque et à deux reprises se sert de son cul pour fixer et allumer des fusées, ce qui provoque l’hilarité générale. Un autre, ayant trouvé des chiottes dans un terrain vague les apporte le long d’un mur puis se vide la vessie prestement. Un gars assez costaud et de large carrure passe également le long de la file des Juggalos. Il porte un masque de catch et m’intrigue durant un long moment. Je ne l’ai pas revu dans la salle ensuite. En y repensant, il s’agissait sans doute de Violent J lui-même qui voulait se rendre compte du nombre de Juggalos qui étaient là dehors. Au fil des minutes, le nombre de Juggalos augmente et nous sommes surexcités (et aussi frigorifiés).


Ouverture de la salle

Enfin, la salle ouvre ! La sécurité vite passée, nous courons vers la fosse où tous les Juggalos hurlent et sautillent de joie d’être enfin arrivés là. On est complètement tarés. En fond sonore tourne le best of Acid Rain d’Esham.
La salle est superbe : du plancher partout et la scène est surélevée. C’est une sorte de scène de théâtre avec un grand rideau rouge. Je me dois de décrire également l’aménagement de la salle. Une grande partie de la salle est occupée par deux buvettes et un petit espace merchandising, puis vient la fosse. Il y a également un étage (un grand balcon) où se trouvent des places assises réservées. Nous sommes dans les premiers rangs de la fosse.


Concert de Jumpsteady

Le cd d’Esham passe en entier avant que Jumpsteady ne monte sur scène ( Initialement prévu, Anybody Killa n’a pas pu venir à cause d’un problème de visa.) . Malgré sa prestation que nous qualifierons pudiquement de moyenne, l’ambiance est excellente. On remarque le talent du britannique qui l’accompagne et qui d’ailleurs sauve le show. Il est engagé pour continuer la tournée avec Jumpsteady. Après cinq chansons environ, le show se termine.



Avant ICP

Là, on n’en peut plus. J’ai trop hâte et d’un autre côté j’ai aussi vraiment peur. Le public va-t-il être aussi wicked que ce que j’espère et les clowns ne vont-ils pas me décevoir ? En fond sonore, c’est Hatchet Warrior d’ABK qui passe. La foule devient compacte et on est carrément serrés.


Le concert d’ICP

Au milieu de l’opus, le son est brusquement coupé ainsi que les lumières et la foule rugit tout de suite. Ils arrivent ! Le rideau se lève et on découvre un décor de maison hantée. On entend Violent J qui harangue les Juggalos. Je deviens hystérique. Une voix déformée commence un compte à rebours, Shaggy bondit sur scène. Oui, c’est vraiment lui qui est là, je n’arrive pas à y croire ! Shaggy 2 Dope est là devant moi ! La foule vocifère ! C’est au tour de J de sortir de la maison hantée sous un rugissement phénoménal des Juggalos. Je crie comme jamais à un concert, je ne me contrôle vraiment plus. C’est la folie, le pogo commence déjà.
La musique démarre sur Hokus Pokus (le remix) et c’est parti pour plus d’une heure de folie furieuse. Le Dark Carnival s’abat sur nous ainsi que le coca bon marché (pas de Faygo pour cause de douanes). Les clowns sont là, devant nous et nous aspergent de boissons gazeuses avec l‘aide des gars du staff revêtus de tenues de Killer klowns From Outer Space ou encore de Boogie Man. Slams et pogos s’enchaînent et c’est beaucoup plus violent et survolté que sur le DVD présent dans The Wraith (Celui avec le live qui est extrait de l’ouverture de la Gathering, ce qui explique le calme des Juggalos, le vrai concert étant pour la fin de la Gathering).
Voici dans le désordre le track listing du concert (normalement complet mais j’ai pu en oublier une ou deux, j’ai juste la certitude que le concert s’est ouvert sur le remix d’Hokus Pokus pour se terminer sur The Unveiling) :

Hokus Pokus (remix) Tilt-A-Whil
The Stalker My Axe
Chicken Huntin’ Let’s Go All The Way
Toy Box Welcome To The Show
Lil Somthin Somthin Get Ya Wicked On
Piggie Pie Murder Rap
Boogie Woogie Man Blaam
Down With The Clown Homies
Play With Me Walk Into The Light
Fuck The World The Unveiling
Assassin

Je tiens à saluer et remercier tous les Juggalos pour la putain d’ambiance et ICP pour être de pareilles bêtes de scène. Ils savent comment tenir leur public et on a vraiment été gâtés (J a fait deux slams, malheureusement pour ceux qui l’ont eu sur la tête). Le final du show a eu lieu sur The Unveiling. J chante et tous les Juggalos suivent : « May the Juggalos find him ! ». La sauce prend même si sur cd le message final sur Dieu (attendu et prévisible mais décevant) m’avait gavé. Puis, aidés par tous les membres du staff, ICP nous offre la Faygo Shower (ou douche de coca).
Époustouflant et fabuleux final ! La fosse est trempée de coca (la salle aussi) mais on est tous heureux. Complètement abasourdi et sonné par la tuerie que je viens de vivre, je rejoins mes Juggalos homies. On ne réalise pas vraiment qu’on vient de vivre l’un des moments les plus intense de notre vie. En tout cas, c’est inoubliable.


Après le concert

Il est 22h30. On va voir le merchandising (on s’est chacun achetés un tee-shirt) et on va bouffer un truc dans un burger pas loin de la salle. On revoit James qui est avec plusieurs Juggz. Frigorifiés par le vent qui souffle sur nos fringues trempées et pensant que les clowns ne viendraient pas à la sortie de la salle, on décide de rentrer à l’hôtel (En fait, il semble que les clowns soient venus voir les Juggz plus tard à la sortie et plus tôt dans la journée. Ils se sont aussi promenés à Londres).
Sur le chemin, je me sens à la fois mélancolique car c’est déjà fini. C’était un véritable aboutissement et cela représentait beaucoup de choses pour moi, ICP ayant été mon exutoire et en m’y raccrochant dans les pires moments, j’ai réussi à ne pas sombrer plus avant face aux épreuves. D’un autre côté, je me sens heureux car je viens de vivre quelque chose d’exceptionnel et je m’endors apaisé et vanné vers minuit. Quant à Pierro et Ahmo, ils vont se promener dehors (un peu d’herbe magique ?).


Un peu de shopping avant de repartir

Le lendemain, la tête encore pleine des images du concert, nous prenons un petit déjeûner anglais (le jaune d’œuf, j’ai pas pu) et nous rembarquons nos affaires. Nous retournons au centre vers Oxford Street pour trouver un Virgin et un HMV. Toute la matinée est logiquement dédiée à la recherche du wicked sound. Je trouve le 1er opus de Marz et aussi celui de Tech9ne. Ahmo trouve un live des Kottonmouth Kings. Pierro achète un cd de hip hop anglais qu’il voulait trouver.


Séparations et retour

Vers midi, après un mac do (repas de base du touriste fauché et pressé qui donne vite mal au bide), nous quittons déjà Ahmosis qui part prendre son avion. Ces moments exceptionnels resteront toujours gravés dans mon cœur et ma tête et j’y associerai toujours mes deux homies Ahmo et Pierro car nous avons partagé là quelque chose de très fort. C’est difficilement descriptible mais je pense que c’est compréhensible ! Much Clown Love !
Pierro et moi retournons à Waterloo pour chopper l’eurostar. Après avoir passé à nouveau nos amis de la sécurité, on crame nos dernières livres et cents en gâteaux et journaux. On prend l’eurostar à 13h36 et on arrive à Paris à 17h30 ( L’heure est donnée de nouveau en heure française à partir d’ici). Je repars de la gare du Nord vers Montparnasse. Un peu ému, je dis là rapidement au revoir à mon pote Pierro et je parviens à prendre de justesse mon train de 18h05 pour Rennes.


Arrivée et épilogue

J’arrive enfin à 21h00 chez moi où ma chérie adorée et compréhensive m’accueille. Je lui raconte mon exceptionnelle aventure juggalienne.
Oui, définitivement, je suis fier de ce que j’ai fait pour ICP et je ne regrette absolument rien. Je retournerai donc les voir à leur prochain passage le plus près possible de l’endroit où j’habiterai alors (Londres ou bien Berlin par exemple), si passage il y a, et les Juggalos sont des gens fantastiques.
Merci encore à Ahmo et Pierro pour avoir été là et d’être aussi sympas et à ma douce et tendre pour respecter mes passions.


MCL ! DOWN WITH THE CLOWNS TILL I’M DEAD IN THE GROUND !!!


SuPeRBaLLS


Rennes, le 17/11/2003


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LazyZombie



Messages : 560
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 30
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Concert ICP à Londres le 10 novembre 2003   Sam 22 Jan - 20:07

HELL YEAH!!
Aahh ça fait plaisir franchement de te lire. T'es toujours en contact avec Pierre et Ahmo?

superballs a écrit:
Dépités par les dernières productions d’ICP d’alors (Bizzar/bizaar et Shangri-la : The Wraith) et fauchés, la plupart des Juggalos français décident de ne pas se rendre à l’un des concerts. Au final, nous ne sommes que trois à avoir pu nous y rendre : Pierrojuggalo, Ahmosis et moi-même.

Vous devez être combien au départ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orca8.deviantart.com/
superballs



Messages : 351
Date d'inscription : 29/05/2010
Age : 34
Localisation : Lamballe (22)

MessageSujet: Re: Concert ICP à Londres le 10 novembre 2003   Sam 22 Jan - 22:55

Pierro occasionnellement mais ahmosis aucune nouvelle depuis bien longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Re: Concert ICP à Londres le 10 novembre 2003   Lun 24 Jan - 9:36

Ah ça c'est du concert , beau report d'ailleurs , je le lirai surement ce soir , la je l'ai juste un peu parcouru .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concert ICP à Londres le 10 novembre 2003   Aujourd'hui à 21:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Concert ICP à Londres le 10 novembre 2003
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Londres (Bag O' Nails) : 25 novembre 1966
» Le programme pour samedi 19 novembre 2011
» Alice Cooper - 20 novembre - Marseille
» Tin-Tone - des cigar box guitars à Londres
» [NEWS] TH en Amérique du Sud en novembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Wicked Shit :: Wicked Shit forum :: The gathering-
Sauter vers: