The Wicked Shit

Le premier forum français dédié a l'Horrorcore et tout l'univers qui entour cette musique .
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Chronique] Ulver - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 Capitle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phage



Messages : 179
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 23
Localisation : Grenoble

MessageSujet: [Chronique] Ulver - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 Capitle   Dim 31 Oct - 19:28


Artiste : Ulver
Genre : Black Metal
Date de sortie : 1994

La discographie d'Ulver est impressionnante de par sa diversité, allant du true blackmetal à l'ambiant en passant par le trip-hop ou encore la musique acoustique folk. Et ce qui est absolument magique avec ce groupe, c'est qu'il réussi dans tous domaines. Tout ce que touche Ulver se transforme en or diront les fans. Mais pour le moment ce qui nous intéresse, ce sont les débuts du groupe, et plus précisément son premier album, Bergtatt, sorti en 1994, alors que le compositeur du groupe, le génial Garm, n'a que 17 ans. Sur ce premier essai, la musique d'Ulver est un blackmetal fortement imprégner de folklore et de paganisme.

Bergtatt - Et Eeventyr I 5 Capitler démarre sur un long morceaux très prenant, plein de mélodies et de riffs très classieux, sublimé par le chant clair fantomatique de Garm. Après plus de 5 minutes de musiques, les premières touches acoustiques font leur apparition. Puis le morceau reprend son court normal en se terminant sur un magnifique lead de guitare. Un morceau assez calme et très atmosphérique.

Soelen Gaaer Bag Aase Need, le second titre démarre tout en douceur. Une guitare acoustique et une mélodie très douce à la flûte. Quand soudain arrive un blast beat et les vocaux black de Garm, très aggressifs et emplis de rage. La suite du morceau est typique de la musique d'Ulver à cette époque, alternant beauté folklorique et haine glaciale.

La suite de l'album reste dans la même veine, une musique tantôt calme, tantôt violente mais toujours très émouvante. On note quelques notes de piano et quelques samples sur Graablick Blev Hun Vaer ou encore une Een Stemme Locker entièrement acoustique.

Toujours très inspirés, les riffs font mouches, les mélodies sont très belles. L'inspiration est toujours au rendez-vous et on arrive vite au bout de cet album. Tout nous renvoie à cette magnifique pochette, cette forêt norvégienne d'une froideur impénétrable.
Conclusion ? Un voyage envoutant et magique mais par dessus tout profondément naturiste, où la richesse des compositions n'a d'égale que leur beauté.


Phage


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Chronique] Ulver - Bergtatt - Et Eeventyr I 5 Capitle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chronique] Lonewolf "The Dark Crusade"
» TOXIC HOLOCAUST Chronique de l'archéologue du métal ...
» Patrick Bonnifet "The Jojusong Project" 2010 (La Chronique)
» Chronique de films.
» Chronique : " Beggars Banquet " (Rolling Stones)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Wicked Shit :: Autre musiques :: Metal-
Sauter vers: