The Wicked Shit

Le premier forum français dédié a l'Horrorcore et tout l'univers qui entour cette musique .
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Chronique] Nile - Annihilation of the Wicked

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phage



Messages : 179
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 23
Localisation : Grenoble

MessageSujet: [Chronique] Nile - Annihilation of the Wicked   Sam 30 Oct - 22:46


Artiste : Nile
Date de sortie : Mai 2005
Genre : Brutal Death

L'histoire de Nile commence en 1993, en Caroline du sud. Après une démo et un MCD, le groupe sort enfin son premier album, Amongst the Catacombs of Nephren-Ka sur lequel il nous montre clairement ses ambitions. En effet leur death brutal et technique sublimé d'un concept fort sur l'Égypte antique ne tarde pas à retentir aux 4 coins de la planète. En 2000, le groupe enfonce encore le clou avec un Black Seeds of Vengeance redoutable avant de définitivement s'imposer en tant que leader du deathmetal moderne avec le cultissime In Their Darkened Shrines en 2002. C'est en 2005 que Nile sort son 4ème album, le bien nommé Annihilation of the Wicked, ayant la lourde tache de succéder au colossal opus précédent.

L'album s'ouvre sur une petite plage instrumentale avant de nous délivrer le premier véritable titre : Cast down the heretic. Et là, le choc. La production est beaucoup plus puissante qu'auparavant et la brutalité de Nile se veut considérablement accentuée ! On découvre un groupe plus bourrin que jamais sur ce titre d'anthologie absolument impitoyable, aux ambiances aussi violentes qu'épiques. Mention spéciale à cet énorme solo centrale d'une intensité et d'une longueur remarquable.

Le reste de l'album est dans la même veine, comme le montre le culte Sacrifice unto sebek avec son intro écrasante et ses breaks de batterie d'une efficacité monstre (Goerge Kollias est définitivement d'une rapidité inhumaine) ou encore le pharaonique Annihilation of the Wicked et ses 8 minutes de jouissances pures ! Cette violence et cette frénésie de tout instant renforce donc considérablement l'ambiance qui se dégage des compositions qui atteint alors des sommets complétement hallucinants (voyez donc l'impact d'un titre comme Von unaussprechlichen kulten !)

Vous l'aurez compris, Annihilation of the Wicked est un album dantesque, d'une homogénéité et d'une intensité remarquable. Par sa brutalité et sa technique hors norme, Nile se sublime une nouvelle fois pour créer un véritable monument de noirceur, épique et titanesque, retranscrit à merveille par des paroles intelligentes et un artwork aux couleurs rouges pourpres captivantes. Je tiens pour finir à dire, qu'il s'agit d'un de mes albums favori, tout genre de musique confondu et que très rarement un album m'aura autant marqué. Un indispensable, que tout metalleux digne de ce nom se doit de posséder.


Phage




Dernière édition par Phage le Ven 11 Mar - 15:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Re: [Chronique] Nile - Annihilation of the Wicked   Sam 30 Oct - 22:55

Cast down the Heretic c'est quelque chose c'est sur .
J'ai uniquement Those whom the gods destest , que j'écoute occasionnellement mais j'ai toujours été impressionné par la qualité des sorties de Nile .
Rien qu'a voir TWGD , l'album est très soigné aussi bien musicalement que graphiquement .
J'ai tendance a dire que les groupes a thème ont quelque chose de plus , Nile n'est pas ma machine de guerre préféré mais ils se démarque par une originalité que j'apprécie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
Phage



Messages : 179
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 23
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [Chronique] Nile - Annihilation of the Wicked   Sam 30 Oct - 23:01

En tant que fan du groupe, je possède bien entendu Those Whom the Gods Detest, qui est un effet un très bon album, même si il ne se hisse pas au niveau des impitoyables In Their Darkened Shrines et Annihilation of the Wicked.
C'est vrai que c'est très rare de voir un groupe à la personnalité aussi marquée. Nile est un groupe qui a apporté énormément au deathmetal en l'amenant vers de nouveaux horizons, aussi bien en terme de brutalité et de technicité, qu'en terme "d'innovation pure" (entendre par là que le groupe à apporter de nouvelles perspectives au genre).
Je te conseil donc vivement cet album (d'ailleurs indispensable) si tu ne l'as pas, car il s'agit ni plus ni moins que de la quintessence du groupe et d'une des plus grosses sorties deathmetal de ces 10 dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chronique] Nile - Annihilation of the Wicked   Aujourd'hui à 21:19

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chronique] Nile - Annihilation of the Wicked
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chronique] Lonewolf "The Dark Crusade"
» TOXIC HOLOCAUST Chronique de l'archéologue du métal ...
» Patrick Bonnifet "The Jojusong Project" 2010 (La Chronique)
» EXCITER Death Machine (2010)
» nov/dec - NILE - tournée française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Wicked Shit :: Autre musiques :: Metal-
Sauter vers: