The Wicked Shit

Le premier forum français dédié a l'Horrorcore et tout l'univers qui entour cette musique .
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chronique : Clockwork Orange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Chronique : Clockwork Orange   Jeu 28 Oct - 11:50


Réalisateur:Stanley Kubrick
Acteurs:Malcolm McDowell ,Patrick Magee
Sortie:15 mai 1972 (France)
Genre:Drame , anticipation

Clockwork Orange:
Alex , un jeune criminel vivant dans un guetto néo-futuriste anglais , forme avec trois autres compagnons "Droogies" une terrible bande de hooligans .
Entre règlements de comptes entre bandes , vols , racket , séquestration , viols et agression , les quatre comparses ont des activités plus que douteuses mais tout se passe bien dans le monde d'Alex , chef de la bande qui évolue au milieu d'une famille cupide fermant leurs yeux sur les activités de leur fils .
Boosté au "Moloko+" (mélange de lait et de crack ) , ils partent a nouveaux pour une autre séance d' "Ultra violence" , une séance de trop puisque qu'il essuie la trahison de ses subordonné , lassé d'êtres des sbires qui l'entrainerons dans une spirale infernale de décentes aux enfers dont il ne sortira pas indemne .

Mon avis:
(Tout d'abord excusez moi pour l'affiche pourrie française , c'était la seule a la bonne taille mais sa traduction est vraiment gâché grâce a la censure , la vraie affiche disait "Viol , ultra violence et Beethoven" , je sais maintenant que "Rape" veux dire : "Principalement" en Français ... Rolling Eyes )
Revenons en au film .

Il est incroyable de voir a quel point "Orange mécanique" a eux une influence sur la musique et encore plus incroyable , ça touche tout les genre de musique .
Si des films comme "Scarface" ont uniquement eu une influence sur le rap , "Orange mécanique" lui a touché plusieurs artistes aussi divers que : Rob zombie, Kottonmouth kings , Droogz Brigade...
Egalement référencé au niveaux audiovisuel par des divertissements grand publique comme : Les simpsons , le film "Pick of destiny" et autres ...

Quand a moi , il est clairement l'un de mes films préféré . Ce film est plus qu'un film , c'est le seigneur des anneaux mais pour les dérangé mentaux .
Adaptation du roman d'Anthony Burgess , c'est tout un univers que forge "Orange mécanique" , fort de son propre langage principalement composé d'Anglais et de Russe , nommé "Nadsat" et dont les mots sont très coloré comme "Dolshock" ,"Bezoomny" ou encore "Karacho".

Le film évolue en trois partie distinctes qui a mon avis auraient pu se diviser en une trilogie puisque qu'il y'a : la domination d'Alex dans la ville , sa trahison et enfin sa sortie de prison (j'avoue que deux heure de Droogies qui tabassent des vieux m'auraient fait super plaisir) .

Il faut aussi savoir a quel point l'œuvre était outrancière en 1971 , adapter a l'écran une bande de hooligans qui volent et tabasse les gens tel un western futuriste puis le transformer en interrogation sur le conditionnement , il est évident que ça n'a pas du plaire a certains aux point où Kubrick a reçu de nombreuses menaces de mort .
(Ironique puisque les détracteurs trouvaient le film trop violent )

Ce n'est pas le premier Kubrick que j'idolâtre puisque j'ai également eu ma grande période "Shining" qui a lui aussi eu un énorme impacte sur la culture américaine , tout comme "Full metal jacket" ... Stanley Kubrick est un génie de l'intemporel , tout ses films ne peuvent vieillir mais si je dois vous en conseiller un , ne serai-ce qu'un ce serai celui ci : Orange Mécanique , un monument du cinéma !

"Orange mécanique" a eu aussi l'incroyable talent de me nouer avec la musique classique puisque après avoir vu le film , je me souviens mettre rué sur les neufs symphonies de Beethoven.
Je risque surement de m'acheter le roman prochainement vu qu'il contient une fin alternative beaucoup plus sympa et quelques éléments dont le film ne parle pas .

Donc voici la bande annonce :


En petit bonus je vous offres trois clips d'artistes qui font référence a ce merveilleux film !

Les français de Droogz Brigade:


Les grands Kottonmouth kings:


Et enfin Rob zombie :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
EastsideGorilla



Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Chronique : Clockwork Orange   Lun 17 Oct - 18:47

clockwork gay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Re: Chronique : Clockwork Orange   Mar 1 Nov - 22:59

Tu flood ou t'a juste aucun respect pour les bons films ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
EastsideGorilla



Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Chronique : Clockwork Orange   Mer 2 Nov - 14:44

je n'ai de respect que pour les films qui sont agréables du début à la fin, celui-ci devient chiant au bout d'une demi-heure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loonrecords



Messages : 95
Date d'inscription : 15/10/2010
Age : 35
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Chronique : Clockwork Orange   Jeu 3 Nov - 13:47

Et quels exemples de films tu pourrais nous donner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Re: Chronique : Clockwork Orange   Jeu 3 Nov - 14:21

Bonne question Loonrecord , surtout que c'est vraiment un bon film . Les goût et les couleurs diffèrent mais je voudrais bien savoir ce qu'est un bon film pour Gorilla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
EastsideGorilla



Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Chronique : Clockwork Orange   Jeu 3 Nov - 15:17

c'est pas vraiment un mauvais film mais la deuxième moitié est tellement chiante comparée au début...

je recommande The Thing et Surf Ninjas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loonrecords



Messages : 95
Date d'inscription : 15/10/2010
Age : 35
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Chronique : Clockwork Orange   Dim 6 Nov - 16:57

The Thing, un classique meme si je l'ai jamais vu ... honte sur moi, par contre, le truc des ninjas ... jamais entendu parlé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EastsideGorilla



Messages : 80
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: Chronique : Clockwork Orange   Jeu 10 Nov - 0:22

un classique aussi, indémodable, comme les genoux de ma grand-mère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique : Clockwork Orange   Aujourd'hui à 21:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Chronique : Clockwork Orange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chronique] Lonewolf "The Dark Crusade"
» Comment presser son jus d'orange
» TOXIC HOLOCAUST Chronique de l'archéologue du métal ...
» Patrick Bonnifet "The Jojusong Project" 2010 (La Chronique)
» que sauver des 80s?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Wicked Shit :: Cinema :: Autres-
Sauter vers: