The Wicked Shit

Le premier forum français dédié a l'Horrorcore et tout l'univers qui entour cette musique .
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Chronique] Amon Amarth : Once Sent From the Golden Hall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phage



Messages : 179
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 23
Localisation : Grenoble

MessageSujet: [Chronique] Amon Amarth : Once Sent From the Golden Hall   Lun 25 Oct - 18:29



Artiste : Amon Amarth
Genre : Deathmetal mélodique
Date de sortie : Février 1998


Amon Amarth se forme en 1992, sous patronyme de Scum. Après 4 démos, nous voilà en 1998, date à laquelle le groupe sort son premier full-lenght: Once Sent From The Golden Hall, sous la houlette de Metal Blade Records. Mais rentrons dans le vif du sujet ..

Amon Amarth (encore un nom piqué chez Tolkien !) développe déjà sur son premier album une imagerie guerrière et viking, dans la continuité de celle de leur compatriotes d'Unleashed. La musique, elle, est un deathmetal mélodique peu technique mais très efficace, fait de riffs taillés pour le headbang et de mélodies accrocheuses.

Déjà sur leur premier album, les suédois nous montre que leur musique est mature et très personnelle. En effet, le groupe maîtrise déjà à la perfection ses ambiances vikings, à l'image de la terrible Without Fear et de son pont tout aussi tragique que poignant. Nos guerriers prennent aussi le soin de développer leurs ambiances sur des titres plus long, comme sur l'excellente Victorious March et son solo aussi simple que somptueux !

Mais au milieu de toutes ses mélodies épiques, les suédois n'oublie pas d'envoyer le pâté ! D'ailleurs c'est à ce niveau là que Once Sent .. se distingue des autres albums du groupe. En plus d'être terriblement épique, l'album est débordant de rage guerrière, à l'image du très rentre-dedans Abandoned et de sa batterie explosive (Il s'agit de Martin Lopez, derrière les futs !).

On peut aussi dire que ce premier album tend régulièrement vers le blackmetal. Cela est dû au chant de Johan Hegg, maîtrisant aussi bien les graves que les aiguës. C'est d'ailleurs sur cet album qu'il délivre sa meilleur performance. En témoigne les magnifiques lignes de chants sur le long titre Amon Amarth.

Voilà, je pense que j'ai fais le tour... Amon Amarth nous livre donc son premier et meilleur album, très homogène en terme de qualité, débordant d'énergie guerrière et de mélodies touchantes ... Une galette passionnante comme on en voit peu dans le monde du deathmetal mélodique. Un must have, à écouter absolument, et à savourer sans modération !


Phage

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Re: [Chronique] Amon Amarth : Once Sent From the Golden Hall   Lun 25 Oct - 19:34

Il est vrais que ce titre relève un peu l'estime que j'avais par rapport au groupe !
Une voix plus black et des bruitage épique , ça passe mieux .
Mais faut dire que la voix de Johan Hegg a bien régressé depuis .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
Phage



Messages : 179
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 23
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [Chronique] Amon Amarth : Once Sent From the Golden Hall   Lun 25 Oct - 19:43

Ouais je trouve aussi. Maintenant Hegg se contente de sa voix deathmetal, c'est dommage car il la module beaucoup moins et c'est moins varié. C'était d'autant plus dommage que sur cet album les parties en chant black sont vraiment bien foutus et colle parfaitement avec la musique.

Écoutes aussi ce titre, je pense que tu l'aimeras bien :



Sinon même si le groupe fait désormais quelque chose de beaucoup plus conventionnel et est resté sur ses acquis, perdant en rage et en bestialité, pourtant indispensable au genre, il reste quand un sacré groupe de live ! Pour les avoir vu l'an dernier à Lyon, je peux te garantir que l'ambiance était géniale ! Par contre j'ai été assez déçu qu'ils ne jouent justement aucun titre de ce Once Sent From the Golden Hall ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drozhna



Messages : 14
Date d'inscription : 24/10/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: [Chronique] Amon Amarth : Once Sent From the Golden Hall   Dim 7 Nov - 14:05

Le meilleur Amon Amarth selon moi avec une super ambiance qu'on ne retrouve pas dans les suivants.

Ceci dit je trouve le nouvel Amon Amarth toujours bon, en tout cas si on recherche quelque chose pour headbanguer un coup et qui ne se prend pas trop la tête.
Je rage toujours autant d'avoir loupé leur live...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phage



Messages : 179
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 23
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [Chronique] Amon Amarth : Once Sent From the Golden Hall   Jeu 11 Nov - 11:47

Ouais le live de l'an dernier était vraiment de qualité.

Sinon content de voir que tu partages mon point de vue sur l'album. Sur les autres albums, c'est également de qualité, mais c'est comme si la magie avait disparu quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chronique] Amon Amarth : Once Sent From the Golden Hall   Aujourd'hui à 7:52

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chronique] Amon Amarth : Once Sent From the Golden Hall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» amon amarth a la locomotive le 10 mars
» amon amarth
» .: AMON AMARTH / SEPTICFLESH - Toulouse - 2011.10.29 :.
» AMON AMARTH - Jomsviking (25 mars 2016)
» AMON AMARTH Jomviking (2016) Viking Metal Suède

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Wicked Shit :: Autre musiques :: Metal-
Sauter vers: