The Wicked Shit

Le premier forum français dédié a l'Horrorcore et tout l'univers qui entour cette musique .
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 [Chronique] Blind Guardian - At the Edge of Time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phage



Messages : 179
Date d'inscription : 30/05/2010
Age : 23
Localisation : Grenoble

MessageSujet: [Chronique] Blind Guardian - At the Edge of Time   Ven 22 Oct - 20:50




Artiste : Blind Guardian
Genre : Heavy Symphonique
Date de sortie : Juillet 2010


Le moins qu'on puisse dire, c'est enfin ! Oui. Enfin Blind guardian se décide à nous sortir un nouvel album ! 4 longues années après un A Twist in the Myth, qui avouons le, était plutôt décevant, nos teutons nous dévoilent enfin leur nouvel opus, sous la houlette de la puissance écurie Nuclear Blast

Étant un inconditionnel du groupe, je dois bien dire que je l'attendais de pied ferme ce At the Edge of Time.

A premier abord on se dit qu'on a à faire à du tout bon. Ce dernier joui en effet d'un artwork magnifique aux illustrations très travaillées et d'une version digipack extrêmement soignée.

Mais qu'en est il de la musique ?

Et bien nos amis teutons ont repris les choses où ils les avaient laissé sur A Twist in the Myth. A savoir un heavy symphonique épique dans lequel ils évoluent depuis le très célèbre Nightfall in Middle Earth, bien loin de ses débuts powermetal. Si la recette reste la même, elle a été considérablement grossie à plusieurs niveaux. La plus importante, et pour la première fois dans l'histoire de Blind Guardian, étant la présence d'un véritable orchestre de 90 musiciens (l'orchestre FILMharmonic de Prague). La dimension symphonique se voit donc considérablement renforcée, d'autant plus que ce dernier est utilisé avec beaucoup de justesse.
L'esprit folk ce veut également plus présent que jamais, comme le prouve les deux titres Curse My Name et War of the Thrones.

Parallèlement à ça, la musique de Blind Guardian ne c'est pas adoucie, bien au contraire, on retrouve une brutalité qu'on n'avait pas entendu depuis longtemps, notamment au niveau des guitares qui s'offrent le luxe de nous pondre quelques riffs bien thrashy fort agréables. Tanelorn et A voice in the Dark sont deux bons exemples à ce niveau là : du Blind Guardian pur jus mais considérablement boosté.

On trouve aussi de jolies titres, plutôt calmes sans être pour autant des balades, comme Road of No Release et son refrain poignant.

Du tout bon donc ! Malgré tout ce programme alléchant, on pourra tout de même reprocher au disque un enchainement des pistes pas très judicieux. En effet, les ballades et les titres folk sont regroupées au centre de l'album, ce qui donne un espèce de ventre un peu mou à l'album. M'enfin rien de dramatique non plus.

Mais impossible de clore ma chronique sans parler de ces deux titres qui font que cet album est une franche réussite qui le distingue largement de prédécesseur.
Le premier, Sacred Worlds est un des tout meilleurs titres que Blind Guardian ai composé ! Une intro et une outro orchestrale magnifique encadrent ce formidable titre de 9 minutes à la fois sombre, violent, grandiose et tragique. Une vraie pépite !
L'autre grosse surprise de cet album est son dernier morceau, l'oriental Wheel of time et ses sonorités originales ! Un grand titre de pré de 8 minutes qui nous prouve encore une fois que Blind Guardian a encore des choses à dire !


Les riffs se veulent plus tranchants, les passages folk plus abouties, les orchestrations très réussies, l'émotion toujours présente : voilà un album ambitieux et réussi !
Plus folk, plus symphonique et plus heavy, At the Edge of Time est un album très riche qui se fera sans doute une place de choix dans le longue carrière des Allemands, que je recommande donc naturellement à tous les fans du gardien aveugle tout comme aux autres qui souhaitent découvrir le groupe !





Phage


Dernière édition par Phage le Lun 1 Nov - 11:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Razor
Admin


Messages : 826
Date d'inscription : 10/04/2010
Localisation : dark carnival

MessageSujet: Re: [Chronique] Blind Guardian - At the Edge of Time   Ven 22 Oct - 22:00

Je ne suis pas forcément dans ce genre de metal et bien la , je tombe d'un coup .
Il est vrais que la pochette est sympa mais c'est surtout la chanson avec un magnifique orchestre qui prouve que c'est un album balèze , fait moi penser a acheter un cd .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wicked-shit.forums-actifs.com
 
[Chronique] Blind Guardian - At the Edge of Time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLIND GUARDIAN - Beyond the Red Mirror (30 janvier)
» Rhapsody Of Fire Vs. Blind Guardian
» Rory Gallagher (1971)
» BLIND GUARDIAN - Live (2016) et Orchestral (2017)
» [CD] Seasick Steve - Man from another time

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Wicked Shit :: Autre musiques :: Metal-
Sauter vers: